C’est la fin d’un mythe ! Celui de l’incompatibilité entre les nouveaux outils de la communication numérique et le développement du commerce traditionnel et de l’artisanat.
Pour la première fois, une étude de la FCGA, dévoile un changement majeur dans les types actions de prospection-fidélisation initiées par les dirigeant de TPE. Désormais, la plupart d’entre eux exploitent sans complexes toutes les ressources des technologies digitales pour développer leur chiffre d’affaires. On décrypte, à travers les chiffres de cette enquête, une spectaculaire accélération de la mutation numérique des points de vente et des ateliers.
E-mailing, publicité en ligne, réseaux sociaux, promotion sur le site Web de l’entreprise ou via un blog professionnel… : les artisans et les commerçants interrogés plébiscitent les nouvelles technologies. La communication numérique est décrite comme « très satisfaisante » ou « satisfaisante » par 62,57% d’entre eux. Après quelques années de scepticisme, les entrepreneurs de proximité semblent enfin avoir apprivoisé, eux aussi, les formidables outils de la révolution digitale. Les supports plus classiques comme le mailing ciblé, le flyer ou les médias sont toujours utilisés; mais ils sont perçus comme nettement moins efficaces par les chefs d’entreprises. C’est Nasser Negrouche, notre spécialiste du marketing des TPE, qui a réalisé l’interprétation qualitative de l’étude.
Cliquez ici pour accéder aux résultats complets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *